img_prod-vegetale

icone_metiers_prodVegetal

Les Métiers de la production végétale

En choisissant ce secteur professionnel, j’exercerai un métier où je serai chargé des travaux de productions végétales (conduite de productions végétales, conduite des cultures fourragères, ), des travaux d’entretien du matériel ( réglage, graissage, vidange…), de l’utilisation du matériel.

En progressant dans ce métier, avec l’expérience et en me formant, je pourrai l’exercer avec différents niveaux de responsabilité ( chef de culture, responsable d’exploitation agricole, technicien conseil, agent de développement…)

 

AGENT DE DEVELOPPEMENT EN PRODUCTION VEGETALE

Il appréhende une filière de production, un marché, un territoire pour accompagner des projets individuels et collectifs. Il assure :
-        L’analyse du potentiel d’un territoire par rapport à la valorisation ou la mise en place d’une filière de production végétales (étude de marché, respect de la législation, démarche de qualité, impact sur l’environnement,…)
-        la mise en place d’actions de développement sur un territoire et une filière de culture (respect des normes, actions de régulation, plans de développement, réalisation de projets…)
-        la mise en place de filières qualité et la mise en marché (cahier des charges, AOC, AOP, circuit de commercialisation,…)

TECHNICIER CONSEIL EN PRODUCTION VEGETALE

Il produit et recherche des références et les met à la disposition des professionnels. Il assure :
-        L’analyse des données récoltés et les vulgarise (document de synthèse, réunion,…)
-        Des conseils individuels ou collectifs sur les pratiques culturales, la sélection de semences, les circuits de commercialisation, les méthodes de gestion,…)
-        Le suivi et la formation des personnels (aide à l’installation, stage 6 mois,…)
-        La mise en place et l’accompagnement d’expérimentation de méthodes de production. animal.

 

Il est chargé :
-        De la commercialisation de ses produits et eventuellement de la transformation de ses productions.

RESPONSABLE D'EXPLOITATION AGRICOLE (REA)

Il est chargé :
-        des différents travaux nécessaires aux productions végétales (choix des productions, mises en culture, entretien et récolte des productions végétales, utilisation et entretien des matériels)
-        de la gestion technique de l’exploitation (conduite des cultures, gestion du matériel, commercialisation …)
-        de la gestion administrative de l’exploitation (gestion comptable, communication interne et externe, demande de subventions,…)
-        de l’organisation du travail de l’ensemble des salariés

CHEF DE CULTURE

Il est chargé :
-        d’organiser et de coordonner les travaux de mise en place et de récolte des cultures ( choix des cultures, achats, investissements…organisation du travail, gestion du personnel…)
-        d’organiser son travail et communiquer avec le responsable d’exploitation ;
-        de participer aux travaux liés aux productions végétales ( travaux du sol, semis, amendements, traitements, récolte, stockage, utilisation du matériel, …)

OUVRIER QUALIFIE EN PRODUCTIONS VEGETALES

Il est chargé :
-        D’organiser son travail et de communiquer avec le responsable d’exploitation
-        des travaux liés aux productions végétales ( travaux du sol, labours, semis, amendements, traitements, récolte, stockage, utilisation du matériel, …)
-        des travaux liés à la maintenance  et au petit entretien courant des matériels et des outils ( réglage, graissage, vidange…).

 

 

Quels sont les diplomes ?
  • CAP agricole Métiers de l'agriculture (productions végétales)
  • BPA Travaux des Productions Végétales
  • Bac Pro Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole ( Système à Dominante Culture – SDC)
  • BP Responsable d’Exploitation Agricole
  • BTSA-ACSE Technologies végétales
  • CS Certificat de Spécialisation
Les structures qui m'embauchent ?
  • les exploitations agricoles
  • les regroupements d’employeurs, CUMA, …
  • Entreprises de Travaux Agricoles
  • Les chambres d’agriculture (conseils, service de remplacement,…)